25/04/2012

Monica Burg, conteuse (+ VIDEO !)

Unknown1.jpgNative du Sarladais, en Dordogne, Monique Burg s'est formée à l'art théâtral à Londres où elle a vécu onze ans et a participé à de nombreuses expériences théâtrales. De retour en pays occitan, elle entre dans la dynamique culturelle occitane comme conteuse où elle développe un univers fantastique et profondément féminin.

L'imaginaire surgit comme un courant d'air par une fenêtre mal fermée... Monique arrive dans la salle, souvent par derrière ou sur le côté, avant de monter sur scène. Une phrase, claire et posée, ou un appel sifflé, et notre fauteuil devient forêt, et la salle bruisse du vent dans les feuilles et du soleil sur la peau. Elle a ce pouvoir magique de nous emporter instantanément dans un autre monde.

Monique Burg n'a pas sa langue dans sa poche, mais tout ce qu'elle raconte sur le ton du merveilleux sent aussi son analyse très fine des gens et des situations.

Monique Burg aime les gens qu'elle raconte, mais elle ne leur pardonne rien ! Et c'est drôle.

Retrouvez-la pendant 5 mn au Mois du Lébérou 2011, à Plazac :

http://www.youtube.com/watch?v=JjJ-GXwphg0

10:23 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2012

INVITATION

700995_20004273_460x306.jpgIls l'ont dit à propos de ce spectacle : ... "Enfin, la conteuse Monique Burg a su mêler créations et traditions, en français et en occitan, avec une présence époustouflante, entre merveilleux et chronique sociale, le tout avec une pointe d'humour irrésistible se permettant de pousser la chansonnette avec talent."

 

La Compagnie Lilo présente

 

Vendredi 20 avril 2012 à 20h30

                       Au théâtre de la Poivrière à Saint-Astier (24)

  

Le COLLECTIF APPART'

 

La comédienne Émilie Esquerré, la conteuse Monique Burg, et l'auteur compositeur Lily Justine vous présentent un extrait de leurs spectacles.

 

Entrées libres sur réservation au 06 85 12 85 85

La Compagnie Lilo propose un catalogue de spectacles à domicile en créant le Collectif Appart'.

  

Le public aura ainsi un avant-goût des trois spectacles que chacun peut accueillir chez lui, pourvu qu'il ait un petit espace pour accueillir ses voisins et amis...

 

Un tissu noir sur la TV,

 

le spectacle est dans votre salle à manger,

 

les voisins sont invités,

 

un petit verre de pineau pour clôturer

 

le tour est joué !

 

Pour les artistes, le spectacle à domicile, en allant à la rencontre du voisin qui ne sortira pas au théâtre, au concert ou à la bibliothèque, c'est travailler pour l'avenir de la culture, sa conservation, sa survie. C'est la possibilité d'exercer enfin son métier tous les jours ou presque, de jouer en nombre, de roder son propos, son rapport au public et sans cesse progresser.

 

Nombreux sont ceux qui rencontrent des difficultés pour diffuser leurs spectacles - manque de structure administrative,manque de temps, manque de talent pour la "vente" - mais qui n'en ont aucune à produire de la culture.

  

La création du collectif Appart', c'est un principe de mutualisation de réseau que la Compagnie Lilo souhaite expérimenter pour apporter un soutien technique au talent, en mettant à disposition sa structure administrative, ses contacts professionnels.

  

L'artiste reprend ainsi sa place de créateur pour le plaisir de tous.

 

À très bientôt !

Emilie DUSSARRAT

 Administratrice

 Compagnie  Lilo
 2, rue des Tilleuls
 24350 MENSIGNAC
 
09 66 03 22 64
   http://www.lilo-theatre.fr/

14:10 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/04/2012

Portrait d'une conteuse née : Monique Burg

 

Unknown-1.jpegSur le chemin des contes...

 

Elle mêle créations et traditions, français et occitan, avec une présence époustouflante.

 

L'imaginaire surgit comme un courant d'air par une fenêtre mal fermée... Monique arrive dans la salle, souvent par derrière ou sur le côté, avant de monter sur scène.

 

Une phrase, claire et posée, ou un appel sifflé, et notre fauteuil devient forêt, et la salle bruisse du vent dans les feuilles et du soleil sur la peau. Elle a ce pouvoir magique de nous emporter instantanément dans un autre monde.

 

Pourtant, ses histoires sont vraiment ancrées dans notre monde contemporain, et si ses diables sont bien cornus, ils nous rappellent inmanquablement d'autres maudites réalités : la bêtise humaine, l'appât du gain, la culture incarnée en bain de mousse populaire...

 

Monique Burg n'a pas sa langue dans sa poche, mais tout ce qu'elle raconte sur le ton du merveilleux sent aussi son analyse très fine des gens et des situations.

 

Monique Burg aime les gens qu'elle raconte, mais elle ne leur pardonne rien ! Et c'est drôle.

 

Elle est originaire du Périgord noir. Cela se sent dans son occitan mélodieux et se respire dans ses descriptions de la campagne, des moeurs de chacun.

 

Ses récits naviguent entre le conte merveilleux et la chronique sociale, elle y mêle le chant avec talent. Et son humour désarme tout, fait tout passer, et l'on rit de soi-même.

 

Les noms de ses spectacles parlent d'eux-mêmes : - Rien de neuf - Un village sans histoire - Et n'allez pas me demander si c'est vrai ! ... Les sujets de chaque conte aussi sont alléchants : du pays de l'homme au bout du chemin - de la fermentation   


Elle a ce pouvoir magique de nous emporter instantanément dans un autre monde.

 

À son actif, on retrouve aussi sa participation à des collectes de mémoire orale. Et puis, elle est comédienne, formée au théâtre à Londres : Elle en a gardé le plaisir de mélanger les langues, les cultures et les techniques au service de son personnage.

 

Dans le film de Pamela Vera, « Las Sasons », sorte de road-movie occitan à la rencontre des femmes de son pays, elle est enquêtrice et troubadour, elle y révèle toute son humanité et son empathie.

 

Enfin, elle anime des ateliers où elle partage son art du conte et son plaisir de la scène.

 

Une conteuse née qui, espérons-le, n'en a pas fini de son chemin...

 

Des cheveux emmêlés de la Simone - comment fait-on et défait-on les femmes ? - De l'homme qui voulait voir la plus grosse femme du monde avant de mourir...

 

Monique Burg aime les gens qu'elle raconte, mais elle ne leur pardonne rien ! Et c'est drôle.

 

Elle fait entendre sa différence dans les festivals de contes, en France et en Belgique. Elle conte avec la même intensité en maison d'arrêt, sur la scène d'un théâtre ou lors de soirées privées devant un parterre familial.

 

Elle a ce défaut qui est aussi une qualité rare, mais pour elle, il n'y a pas de « petit spectacle » et, quelque soit l'occasion ou le public, elle veut lui donner le meilleur.

 


18:10 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Monica Burg dans Las Sasons, un film documentaire de Pamela Varela (2008-88')

 MB.jpegUne femme arpente à la manière des anciens troubadours les routes verdoyantes du Périgord. Rêve, mythe ou simple réalité, elle fait la rencontre d’autres femmes  qui se racontent. Un périple propice à l’errance, à la liberté ; cette transhumance devient un moyen d’aborder une certaine vision de l’identité, touchant les questions liées à sa perte et à une certaine forme d’oubli.

Commentaire d'un internaute posté sur le site Près d'Artigues :

Vu, samedi après midi le film de Pamela Varela

à la médiathèque d’Artigues : Très beau !!

Ce road movie occitan, tourné dans le Périgord vert

présente de beaux portraits de femmes.

A noter la lumineuse présence de Monique Burg, conteuse, actrice, chanteuse,

native de la région de Sarlat.

Du trés bon cinéma, tendre, fort, poétique et porteur d’espoir.

Encore merci à la réalisatice franco-chilienne qui est

venue nous présenter ce beau film.

Commentaire par Pierre L - 8 mars, 2009 @ 23:20

18:10 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ici-bas - film (petit rôle) sortie en dvd en juin 2012

-1.jpgLe tropisme de Jean-Pierre Denis pour les faits divers tragiques se confirme. En 2000, il réalisait les Blessures assassines, exhumant le retentissant dossier des sœurs Papin, domestiques modèles qui, en proie à une bouffée de sauvagerie, dépecèrent leur patronne et sa fille en 1933, affaire inspirant entre autres Genet, Sartre, Lacan ou Chabrol. Cette fois, le cinéaste a jeté son dévolu sur une histoire bien moins fameuse, noyée dans l’atmosphère délétère de l’Occupation. En 1944, une jeune nonne de Périgueux tombe éperdument amoureuse d’un prêtre impliqué dans la Résistance. Econduite brutalement par l’homme d’Eglise qui avait quand même pris le soin de coucher avec elle auparavant, la jeune femme finit par dénoncer le réseau à la Milice.

 

17:13 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Parcours de Monica Burg :

 

Unknown-1.jpegLIEUX DE PASSAGE 

 

Maisons de retraite, écoles, collèges, universités, centres de loisir, bibliothèques, restaurants, hôtels, centres de vacances, centres de détention, jardins, chais, rési-

 

 

 

ÉVÉNEMENTS ET LIEUX DIVERS

 

Année Européenne des Langues Printemps des Poètes Lire en Fête Arts d’automne (15) Mai du Livre de Guéret Journées et Nuits du Patrimoine Les Afrolatines d’Eymet Le Petit Ney (Paris 18e) Le Noctambule (Albi) Le Lébérou (Sarlat) Estivada de Rodez Congrès des Chambres d’Agriculture Journées Afro-Périgourdines Ranversada du Vern Journées Européennes du Patrimoine Festival de la Récup (24) Total festum (34, 11) La Fête de la Mangoune (15) Les Incorruptibles (Sarlat) Festival Brikabrak (24) La fête à Cocagne (82) Journée mondiale du conte (31)

 

 

 

PARCOURS CONTÉS

 

Forêt de la Pinhatèla (15) Carrierons de Marcolès (15) Saint Paul des Landes (15) La Fonsalada de Teissières-les-Bouliès (15) Contes d’eau et de bois (19, 23, 24) Rescalons de Sénezergues (15) Festival Destination Ailleurs de Vassivières Forteresse de Châlucet-Ligoure(87) Nuits de la Saint Jean de Polminhac(15)

 

 

 

FESTIVALS DE CONTES

 

Les Contes du Lébérou (Périgord) Festival International de l’Oralité (Tou- louse) Rapatonadas d’Aurillac Les Cent Voix (Pays Châtelleraudais) Pa- roles de conteurs de Vassivières De Moulins en Paroles(26) Je, tu, il, conte (Castres) Conteurs de païs (Aveyron) Coquelicontes (Limousin) Laissez-les Dire (Fontaine le Comte) Nuit du Conte du Castellet (83) Nuit du Conte de Clans (06) Conteurs en Campagne (Nord-Pas-de-Calais) Contes d’Automne (Picardie) Festival du Conte en Pays Châtelleraudais Sortilèges de la Pleine Lune (Creuse) Rendez-vous Conte (Quimper) Festival du Conte de Chiny (Belgique)

 

 

 

OPERATIONS SUR MESURE

 

 

Réalisation de spectacles et de parcours sur thèmes donnés, mise en valeur de lieux, Restitution d’études, événements divers.

 

 

 

STAGES & ATELIERS

 

 

Sensibilisation à la pratique du conte pour tous les âges.

 

17:13 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le Magazine occitan (FR3 Aquitaine) - vidéo

arton16142.jpgDans Punt de Vista cette semaine, on découvre une comédienne périgourdine, Monique Burg, qui emmène son public dans l’univers magique du conte. L’histoire peut venir de la tradition occitane, d’Afrique ou elle peut carrément être pure création de Monique elle-même…

Peu importe : elle parlera toujours de l’être humain, de valeurs universelles. Et, si sur son chemin elle rencontre une vieille légende ou un mythe aux origines inconnues, elle se chargera de lui créer une origine…

Un magazine préparé et présenté par Denis Salles 

http://aquitaine.france3.fr/puntdevista/index.php?page=ar...

17:13 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Spectacles Monica Burg



Unknown1.jpgCOLLIERS DE VENUS ET FLEURS DE CIMETIÈRE

Les vieux ne peuvent plus dormir. Une nuit, ils se lèvent, se mettent 
à marcher, se rencontrent et se racontent.
tradition et création- adultes et adolescents 1h15


RIEN DE NEUF

Du pays de l’homme au bout du chemin, en passant par l’ambition, la fermentation, les cheveux emmêlés de la Simone, la machine à laver et le 45e parallèle, il y a de quoi se perdre et se retrouver, comme c’est arrivé à l’Antoine

tradition et création - adultes et adolescents 1h15

 

UN VILLAGE SANS HISTOIRE

Diable ou Dieu ? Un menuisier désespéré devant le manque d’intérêt que lui porte Dieu, cesse de travailler. Après beaucoup d’appels sans réponses, de soufre et d’encens répandus, ses concitoyens solidaires, écrivent leur histoire.

tradition et création - adultes et adolescents 1h15


LA VIRADE

Le premier a perdu une vache, le deuxième cherche la paix au fond des barriques, le troisième, malade, veut voir la plus grosse femme du monde avant de mourir. Tous trois partent à sa recherche. Sur leur chemin, ils rencontrent trois femmes, un politicien et plus encore.

tradition et création - adultes et adolescents 1h15

 

DE LA CÔTE D’ADAM ET LA QUEUE DU CHAT AU QUOTA

Comment fait-on et défait-on les femmes ?

tradition et création - adultes et adolescents 1h15

 

ET N’ALLEZ PAS ME DEMANDER SI C’EST VRAI !

... Que le lièvre nage, le ciel de novembre hennit, un os peut chanter, certains taxis ne roulent que les nuits de pleine lune, manger de la viande crue rend heureux...

tradition et création - pour le secondaire 1 h


SI CA S'EST PASSE COMME CA ?

Oui, sur le chemin du pic-vert qui montedescend et tourneretourne à travers le Périgord Noir, j’ai rencontré un lébérou bien fatigué, des yeux collés sur un écran de télévision, une puce noyée et un enfant à louer.

tradition et création - pour le primaire 50 minutes

17:13 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Contes d’auei e de doman/Contes d'aujourd'hui et de demain - CD 2006

contes.jpgDaniel L’Homond, MONICA BURG, Joan-Pau Verdier, Francis Gervaise, Jean Bonnefon, Esteve Ros, Patric Saline, Michèu Chapduèlh, Daniel Chavaroche et Joan-Claudi Jarry. Quela edicion bilinga compren daus textes de creacion en occitan de dietz contaires de Perigòrd acompanhats de lur traduccion en francès, e en mai, l’enregistrament de chada òbra sus un CD encartat en quatresma de cuberta. 

Le conte populaire traditionnel tient une grande place dans la culture occitane, mais le conte est aussi une expression culturelle d’aujourd’hui. Cet ouvrage regroupe les créations de dix conteurs du Périgord. Le livre bilingue est accompagné d’un CD avec l’enregistrement de chaque conte en occitan. 14x18, 104p, br, fr/oc, Novelum (05), 15€. Parution le 15 décembre 2006

17:12 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Pas res de Neve", ou encore "Rien de neuf", un spectacle de Monica Burg...

C'est lors de trop rares occasions qu' il nous est donné d'entendre Monica Burg, conteuse originaire du Périgord Noir. Comédienne de formation, Monica BURG a exercé cette profession en Angleterre de 1981 à 1993. De retour en Périgord, elle choisira le conte comme mode d'expression. Ses spectacles de contes en français et occitan s'inspirent de la tradition orale de ce territoire, ce qui n'est en rien réducteur, car comme chacun le sait, les thématiques des contes de la tradition sont universelles. L'univers que nous fait vivre Monica Burg sont les petits riens de la vie de tous les jours, les travers de chacun. Si les faits décrits (probablement vécus par notre conteuse...) sont de véritables chroniques de village, ils pourraient tout aussi bien être urbains et de n'importe quel coin de la planète. On se laisse vite prendre au jeu surtout que Monica Burg entrecoupe ses contes de chants occitans, de quoi nous donner l'envie d'en savoir plus."Pas res de neve/Rien de neuf" est un spectacle tout public à partir de 10 ans, où il sera question du "pays de l'homme au bout du chemin, en passant par l'ambition, la fermentation, la machine à laver et le 45ème parallèle"! De quoi se perdre et se retrouver ! (En 2003, Monica Burg a participé au festival de conte de Vassivière et à l'opération "Lire en Fête" dans les écoles de Fursac, La Nouaille et Saint-Yrieix la Montagne. En 2004 elle a sillonné le Limousin dans le cadre du festival Coquelicontes.

 

17:12 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Total Festum - Montpellier 2006 - Ils ont dit d'elle :

Unknown-1.jpegNative du Sarladais (Dordogne), Monique Burg est à la fois comédienne, conteuse et chanteuse. Formée à l'art théâtral à Londres, elle a vécu onze ans en Angleterre où elle a participé à de nombreuses expériences théâtrales. Depuis son retour en France, en pays occitan, elle s'est forgée à l'art du conte et nous régale aujourd'hui, en français et en occitan. Monique sait assurément mêler l'art et la manière pour nous proposer des spectacles au carrefour de toutes les cultures. Entre devinettes et chants traditionnels où elle révèle une voix chaude et sensuelle, Monique Burg, égrène contes traditionnels ou de sa création. A la fois conteuse, comédienne et chanteuse, elle entraîne peu à peu dans son monde fantastique un public séduit, prêt à participer.

17:12 Écrit par monica burg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |